Mes plantes tisanières bio

 

C’est dans le plus strict respect de la nature que je récolte des plantes tisanières. Respecter signifie : ne pas tout cueillir, ne pas cueillir toujours au même endroit et surtout, quand les végétaux sont en souffrance par temps de canicule, ne pas cueillir du tout. Je préfère m’abstenir de récolte, que d’endommager un lieu de cueillette sauvage.

 

Je privilégie toujours la cueillette sauvage et, si je cueille sur ma propre exploitation, il s’agit de semis spontanés, comme c’est le cas avec l’ortie, la mauve ou la mélisse. Je considère en effet qu’une plante qui a « choisi » son emplacement est beaucoup plus résistante, que celle pour laquelle on a décidé du domicile d'après nos critères humains.

 

Mon organisme certificateur Ecocert, est très scrupuleux. Il y a une visite annuelle, et des visites « surprise ».